Paris 75 et départements 92, 93, 94 06 81 84 88 27 maryline@hathayoga-paris.com Des cours de Hatha Yoga pour votre bien-être à Paris !

Méthode de Gasquet et respiration

Par Maryline Bourgoin
dans Blog
le 02 février 2015
Méthode Bernadette de Gasquet : la respiration physiologique et l'intégration du périnée dans l'expiration

L'importance de la respiration physiologique et l'intégration du périnée dans l'expiration, selon la méthode de Bernadette de Gasquet : pour compléter ma formation, j'ai choisi d'approfondir mes connaissances sur l'alignement postural.

Ma motivation étant d'enseigner dans le respect des possibilités de chacun et dans un souci de sécurité, en évitant des erreurs de placement et de respiration.

C'est ce que permet la méthode mise au point et enseignée par le professeur Bernadette de Gasquet. La pratique du Yoga avec précision biomécanique de placement et de respiration.

C'est pratiquer en permanence les postures de Yoga et les gestes du quotidien dans l'auto-grandissement, pour favoriser l'espace au niveau de la cage thoracique et de l'abdomen.

Et cette pratique repose sur l'engagement du périnée et du diaphragme. Une bonne respiration mobilise le haut du corps mais doit aussi s'effectuer en donnant plus d'amplitude au diaphragme et en engageant les muscles profonds de l'abdomen (le transverse) et le périnée.

Le diaphragme est un muscle très puissant du corps, qui sépare la cage thoracique du caisson abdominal. Il est en forme de parachute. Ses mouvements se font de haut en bas et permettent la respiration. Quand on inspire, le diaphragme descend vers l'abdomen, les poumons se remplissent d'air et quand on expire, le diaphragme remonte pour chasser l'air des poumons.

Il faut donc lui laisser la place de mobilisation verticale, pour amplifier la respiration et ceci ne peut se faire que dans l'étirement de la colonne. Si on expire sans allonger la colonne, le diaphragme, étant limité pour remonter, va contribuer à faire sortir le ventre, en comprimant les viscères vers l'avant et vers le bas sur le plancher pelvien.

Si au contraire, on contracte le périnée au moment de l'expiration, le diaphragme remonte et entraîne avec lui les viscères. Le ventre rentre (le transverse est engagé), les côtes se resserrent dans la partie inférieure et à l'inspiration, sans poussée, le ventre est détendu et les côtes légèrement écartées, le diaphragme descend.

Avec cette méthode, tous les efforts doivent se faire sur l'expiration.

L'engagement du périnée et du transverse permet de stabiliser le bassin et de donner plus de puissance au centre du corps : le hara.

Respiration à mettre en place dans le Yoga pour éviter les risques de douleurs lombaires, renforcer le plancher pelvien et les abdominaux profonds.