Paris 75 et départements 92, 93, 94 06 81 84 88 27 maryline@hathayoga-paris.com Des cours de Hatha Yoga pour votre bien-être à Paris !

Paschimottanasana, la pince

Par Maryline Bourgoin
dans Blog
le 15 juin 2015
Paschimottanasana, la pince. La posture de l'étirement intense de l'ouest.

Paschimottanasana, la pince. La posture de l'étirement intense de l'ouest.

Pour les yogis, l'ouest (Paschima) étant la partie arrière du corps et l'est étant l'avant (Purva).

Car les yogis pratiquent face au soleil levant donc tournés vers l'est pour bénéficier de tous les bienfaits stimulants et énergisants de celui-ci.

On peut également pratiquer cette posture debout ; c'est Uttanasana ou Padahastasana : posture intense ou posture des mains aux pieds.

Elle est contre-indiquée en cas de sciatique ou d'hernie discale. En cas de dépression, ne pas garder la posture trop longtemps.

Les bienfaits :

Cette posture permet d'assouplir la chaîne musculaire postérieure.
Elle renforce les muscles profonds de la colonne vertébrale.
Elle assouplit la colonne vertébrale.
Elle étire les fibres musculaires de l'arrière des jambes.
Elle stimule le feu digestif.
Elle stimule les reins. Elle active la circulation sanguine dans les lombaires, d'où un meilleur fonctionnement des reins et des surrénales.
Elle stimule le foie, le pancréas, et les autres organes de l'abdomen.
Cette posture calme et apaise l'esprit.

L'essentiel dans cette posture, est de privilégier l'étirement de la colonne et non l'extension complète des jambes.

Les règles de base à observer pour éviter des problèmes dans le bas du dos et des cervicales :
- Allonger la colonne vertébrale depuis les hanches jusqu'au cou.
- Bouger à partir des hanches et placer le bassin en antéversion.
- Les genoux peuvent être fléchis si nécessaire pour privilégier un dos droit.
- Surtout ne pas forcer le buste vers le bas et ne pas arrondir le dos.

Pour pratiquer en toute sécurité :

- S'asseoir jambes fléchies, talons sur le sol, dos droit en plaçant le bassin en antéversion (dégager les fessiers pour permettre l'assise sur les ischions).
Saisir latéralement la plante des pieds avec les mains. Garder le ventre en contact avec les cuisses. Inspirer et en expirant avancer les pieds en maintenant le dos étiré. Respecter votre limite.

- Soit, s'assoir toujours dos droit, bassin en antéversion, jambes tendues, pieds flexes. En inspirant lever les bras et étirer la colonne et sur l'expiration, fléchir à partir des hanches et allonger la colonne vers l'avant. Vous pouvez saisir votre gros orteil ou la plante de vos pieds ou simplement poser vos mains sur le sol de chaque côté de vos tibias. L'essentiel, toujours est de garder la colonne étirée.

Il est recommandé de commencer avec un professeur pour éviter des erreurs de placement.